Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Plus nous allons vers le progrès plus nous sommes victimes de failles et d'espionnages dans notre vie privé.Alors qu'en est-il vraiment ? sommes - nous toujours réellement libre en 2016 de nos faits et gestes? c'est la petite enquête du jour ! bonne lecture.

Étiquette NFC

L’étiquette NFC est l’étiquette intelligente par excellence.

Caractéristiques d’une étiquette NFC

Ce type d’étiquette dispose dans son épaisseur, d’une antenne et d’une puce passive utilisant la technologie communication en champ proche. Les normes utilisées par ces étiquettes sont les suivantes : NFCIP-1 ISO/CEI 18092 (pour la communication entre périphériques), ISO/CEI 14443-1 à ISO/CEI 14443-4 (pour la communication entre les circuits) et NDEF – NFC Data Exchange Format – (pour le format d’échange).

Par rapport à d’autres technologies, le NFC est fonctionnel sur de très courtes distances (jusqu’à 10 cm).

Les lecteurs NFC se retrouvent principalement dans les tablettes tactiles, les téléphones mobiles et certains PDA ou bippeurs.

Une étiquette équipée avec cette technologie peut contenir des données fixes ou variables (pouvant être modifiées à chaque passage par exemple).

Quels usages pour les étiquettes NFC ?

Les usages de l’étiquetage NFC restent pour la plupart encore à inventer, mais on peut notamment citer : la distribution, gestion de coupons de réduction en magasin, lecture d’informations pour la maintenance, accès à des mots de passe WiFi, actionner des éléments domotiques, contrôle d’accès à des locaux, des biens ou des informations, identification, marketing, etc.

Qu'est-ce que le NFC ?

La communication en champ proche (ou Near Field Communication, ou NFC) est une technologie de communication sans contact de courte portée. La fonction NFC permet aux périphériques équipés de communiquer avec n'importe quel terminal mobile compatible en rapprochant simplement les deux supports ; aucune application n'est nécessaire sur l'un ou l'autre des téléphones.

Le NFC est un dérivé de la technologie RFID ; elle a commencé à être utilisée en France en 2011 mais reste encore peu courante. Toutefois, les smartphones sont maintenant de plus en plus équipés et les initiatives se multiplient pour tester et développer l'utilisation de cette technologie. En France, son développement s’accèlère grâce aux banques qui cherchent à démocratiser le paiement sans contact.

Les différents modes de fonctionnement du NFC ?

Le NFC est une technologie sans contact qui permet de transmettre des informations digitales à un support mobile et qui fonctionne à proximité (environ 10 centimètres maximum) et à haute fréquence. Equipée sur un smartphone, elle peut-être utilisée selon différents modes :

Dans le mode "passif" le terminal mobile se comporte comme une carte à puce sans-contact. Le téléphone envoie l'information au périphérique NFC, présent par exemple sur une borne de validation de titres de transport ou une borne de paiement. Les usages de ce type d'utilisation sont multiples: paiement, billets de spectacle ou transport, coupons, contrôle d'accès, etc.

Dans le mode "actif", le mobile devient un lecteur de cartes sans contact. Ce mode permet de lire des informations en approchant son mobile d'un tag NFC. Les applications possibles sont également variées : tags NFC sur des affiches, pancartes, des monuments, arrêts de bus, ou encore sur des produits. L'objectif dans ce cas est de poursuivre une expérience sur son mobile en apportant un contenu digital.Dans ce mode, le tag NFC a un rôle comparable au QR CODE.

Ce mode fonctionne a double sens et permet à deux terminaux mobiles d'échanger des informations entre eux. Les applications peuvent être l'échange de cartes de visites (vCard), l'échange de fichiers (photos ou vidéos par exemple), de l'argent, etc.ici

NFC vs QR Codes

Le NFC et le QR Code sont deux technologies sans contact ayant la même fonction, mais qui sont pourtant très différentes.

Tous les smartphones peuvent potentiellement lire un QR Code, le téléchargement d'un lecteur de QR Code peut se faire gratuitement et en 3 clics.
En revanche, seuls 22,4% des smartphones sont aujourd'hui équipés du NFC en France, ce qui représente tout de même un peu plus de 7 millions de terminaux mobiles.

Pour lire un QR Code, l'utilisateur devra utiliser une application dédiée, un lecteur de QR Code.
Pour lire un tag NFC, il suffira d'approcher son smartphone à moins de 10 cm de la puce NFC pour déclencher l’ouverture automatique du contenu sur le mobile.

NFC vs RFID

La Radio Identification, ou RFID (en anglais Radio Frequency Identification) est une technologie permettant d’identifier et caractériser un objet grâce à une étiquette émettant des ondes radio.

La RFID fait partie des technologies de localisation en temps réel (RTLS : Real Time Localisation System) et est utilisée principalement dans le cadre du traçage de marchandises dans de nombreux secteurs : retail, santé, transport et logistique, militaire et automobile.

Ainsi, le NFC est un dérivé de la technologie RFID mais présente quelques spécificités. La différence principale entre la RFID et le NFC réside dans le fait que la technologie NFC permet un transfert de données limité. Enfin, la technologie NFC fonctionne à très faible distance, quelques centimètres seulement contre plusieurs mètres pour la RFID.

Les gammes de fréquences RFID

1. La RFID dans le spectre radio

L'utilisation de ressources radio est soumise à autorisation et suit des règlements nationaux ou internationaux :

  • LF : 125 kHz - 134,2 kHz : basses fréquences,
  • HF : 13,56 MHz : hautes fréquences,
  • UHF : 860 MHz - 960 MHz : ultra hautes fréquences,
  • SHF : 2,45 GHz : super hautes fréquences.

Voici un aperçu des fréquences de la RFID dans le spectre radio :





2. Les tags RFID UHF, HF, LF

Voici les trois fréquences de tags RFID:

  • Les tags RFID UHF à 900 MHz possèdent des antennes imprimées ou gravées. En technologie passive, ils peuvent être lus à plusieurs mètres. Ils sont plus sensibles à l'environnement (métal, eau) du fait de la fréquence utilisée mais des design particuliers d’antenne et de packaging permettent de les utiliser sur des supports métalliques. Les fréquences UHF réservées à la RFID n’étant pas harmonisées dans toutes les régions du monde (entre 860 et 960 MHz), les tags doivent généralement présenter des bandes passantes importantes qui réduisent leurs performances.
  • Les tags RFID HF 13.56 MHz sont utilisés dans des applications de logistique et de traçabilité. Les antennes boucle peuvent être imprimées ou gravées ce qui rend les tags particulièrement fins. Ils sont largement répandus dans les applications de transport et d’identité (passeport, pass Navigo, cartes sans contact). Cette technologie est à la base des applications NFC (Near Field Communication) que l’on trouve dans de plus en plus de smartphones.
  • Les tags RFID LF 125 kHz sont adaptés aux applications de logistique et traçabilité. Les caractéristiques physiques de ces tags, d'un poids et une taille réduits, font d'eux des candidats idéals pour être intégrés dans tout type de matériaux, textiles, métaux, plastiques, etc.


Enfin, il y a d'un côté ceux qui assure qu'il n'y a aucun piratage possible et de l'autre ceux qui le subissent sans même sans rendre compte chaque jour.

Tag(s) : #RFID

Partager cet article

Repost 0