Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand la CAF abusent les allocataires partout en France

Trop d'allocataires restent isolés face à la CAF (caisse d'allocation familiale) qui abusent parfois des droits.Ainsi elles diminuent,suppriment vos droits sans que sachiez pourquoi du jour au lendemain.A l'heure ou la France à accueillit un nombre important de migrants il va bien évidemment falloir pomper de l'argent quelque part.

Vous ne comprenez pas toujours leur mode de calcul sur vos droits je vous rassure eux - même sont bien souvent incapable de vous en fournir le détail.

Aujourd'hui avec la dématérialisation des relations humaines et du fait que le gouvernement souhaite que tout passe par internet il demeure très compliqué d'avoir un interlocuteur fiable pour obtenir une information de qualité et on s'aperçoit parfois que pour une demande similaire la réponse par téléphone ou par mail sera différente.Alors pour les plus patients il reste le guichet mais quel chemin de croix que les files d'attentes pour avoir finalement un interlocuteur excédé par tout ceux passer avant vous et qui ne saura pas toujours capable de traiter votre demande vous demandant des délais de traitement supplémentaires bref retour à la case départ.

Parlons du numéro payant pour les joindre quand on sait que ceux qui perçoivent les allocations familiales sont la plupart du temps des personnes à faibles ressources ils doivent en plus payer le service (0.06 €/mn)+ prix appel en sachant tous les choix sur le serveur par lequel vous devez passer et confirmer en tapant des 1 des * le compteur temps tourne et la facture avec ! quand on parvint enfin au bon endroit l'appelant doit encore attendre de longues minutes pour avoir un être humain derrière le combiné !

Mais si la CAF est victime de fraude de la part de certains allocataires d'autres sont eux aussi très souvent victime d'abus de leurs droits.Et pour certaine famille un mois sans droit par cause d'erreur ou d'usurpation des droits et parfois lourd de conséquences sur le budget.Car pendant ce temps là la vie continue,les banques prennent des commissions et des intérêts et vos problèmes avec la CAF ne les regardent pas.

Rassurez vous messieurs,mesdames il va vous falloir de grandes doses de patience mais il existe des recours possibles contre le géant que représente la CAF.

Tout d'abord vous avez :

- la lettre à la commission de recours amiable (CRA) chaque CAF en a une il suffit de le préciser sur l’entête de la lettre

- Vous pouvez également saisir le médiateur de la CAF par mail ou voie postale

- Vous pouvez aussi saisir le Défenseur des Droits ici.

- Vous pouvez saisir votre conseil général départemental

- Il est aussi possible d'agir en référé (procédure d'urgence) ici.Le tribunal d’instance est compétent pour juger des affaires civiles pour lesquelles la demande porte sur des sommes comprises entre 4.000 € et 10.000 €. En deçà de 4.000 €, c’est le juge de proximité qui est compétent et au-delà de 10.000 € l’affaire doit être examinée par le tribunal de grande instance.

Attention, à compter du 1er janvier 2017, les juridictions de proximité sont supprimées (Code de l'organisation judiciaire, art. L. 231-1). Les tribunaux d’instance seront compétents pour connaître des litiges portant sur des sommes inférieures à 4 000 euros.

Voilà vous avez désormais des pistes complémentaires pour vous aider à faire valoir vos droits d'allocataires.

Et une dernière recommandation faites des lettres par voie de recommandée postale car les lettres simples sont parfois égarées ou traitées hors délai.Le mail ou " écrit numérique" à néanmoins aujourd'hui une valeur juridique donc attention à ce que vous écrivez tout compte.

Je joins deux articles complémentaires pour les allocataires avec l'association ADUCAF .

Bien sur mon article ne remet pas en cause le travail des agents des CAF de France car nous savons que les conditions de travail ne sont pas évidentes comme partout actuellement et qu'ils leur faut parfois beaucoup de courage certains jours pour assurer leurs missions qui leurs sont confiées mais il en va de soi que les allocataires si ils ont des devoirs ont aussi des droits et qu'il est important qu'ils soient respectés.

Tag(s) : #DROITS

Partager cet article

Repost 0