Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Terre est sous surveillance Programme"Copernicus" ,"Google"

Satellite,webcam,observatoires, la Terre est aujourd'hui sous surveillance étroite de partout.

Sans bouger de chez soi on a désormais la possibilité de voir ce qui se passent chez nos voisins à des millions de kilomètres en quelques clic sur son ordinateur.Nous sommes aujourd'hui reliés au monde entier mais nous sommes aussi espionnés et scrutés dans nos moindre fait et geste par les satellites, et par des agences dont la mission est la surveillance de la population.

"Copernicus" c'est le nom du programme Européen chargée de surveiller la Terre.L'ancienne appellation de ce programme etait le GMES "Global Monitoring for Environment and security ".

Il s'agit d'une initiative conjointe de l'Agence spatiale européenne (ESA) et, au travers de l'Agence européenne pour l'environnement (AEE), de l'Union européenne, qui vise à doter l'Europe d'une capacité opérationnelle et autonome d'observation de la Terre en tant que « services d’intérêt général européen, à accès libre, plein et entier ».

La France est par ailleurs associée à ce programme à travers le plan d'application satellitaire du ministère du développement durable qui a été décidé en 2011.

Mais à quoi donc sert Copernicus ???

Ce programme vise à rationaliser l'utilisation de données relatives à l'environnement et à la sécurité issues de sources multiples, afin de disposer d'informations et de services fiables chaque fois que cela est nécessaire. En d'autres termes, Copernicus permettra de rassembler l'ensemble des données obtenues à partir de satellites environnementaux et d'instruments de mesure sur site, afin de produire une vue globale et complète de l'état de notre planète.

Les décideurs politiques font partie des principaux utilisateurs du programme Copernicus, qui leur permet de préparer les législations nationales, européennes et internationales relatives à l'environnement (y compris celles sur le changement climatique et le droit international de la mer) et de vérifier la bonne application de ces législations.

Copernicus s'appuie sur quatre « piliers » :

  • la composante spatiale (constituée de satellites d'observation du sol, des océans et de l'atmosphère),
  • la composante in-situ (constituée d'instruments de mesure au sol ou aériens mesurant des paramètres relatifs à l'état des océans, du sol et de l'atmosphère),
  • la composante normalisation et harmonisation des données,
  • la composante des services à l'utilisateur.

Les services d'information offerts par le programme Copernicus peuvent être regroupés autour de six thèmes principaux : le sol, les océans, le traitement de l'urgence, l'atmosphère, la sécurité et le changement climatique. Les services relatifs au sol, aux océans et au traitement de l'urgence et ceux relatifs à l'atmosphère et à la sécurité (aussi appelés « services pilotes ») ont été officiellement lancés à l'occasion du Forum Copernicus qui s'est déroulé à Lille en septembre 2008. Il est prévu que ces services, actuellement en phase pré-opérationnelle, entrent en phase opérationnelle en 2011 et qu'ils soient pleinement opérationnels à l'horizon 2014.

Copernicus est donc en marche vers son fonctionnement opérationnel. La définition et la mise en place d'une gestion et d'une structure de financement européennes sont des éléments clés de la réussite du programme.(source wikipédia)

ou en est le programme actuellement ?

Juillet 2013 : le programme, renommé Copernicus, va pouvoir démarrer à la suite de l'approbation par le Parlement européen du cadre financier pluriannuel (MFF) pour la période 2014-2020, comportant une prévision de 3 786 M€. Elle couvrira l'exploitation des trois premiers satellites Sentinel en production dont les lancements sont prévus au premier semestre 2014 (Sentinel-1A sur Soyouz, Sentinel-2A et Sentinel-3A sur Rockot)4.

Quels sont les domaines couverts par Copernicus ?

Mais avec Google et son rachat des satellites Skybox la surveillance est en plein boom.L'avenir pour Google sera de voir en temps réel ce qui se passe partout dans le monde une sorte d'oeil géant sur la planète et pour les gouvernements.

Voilà on ne peut donc plus vraiment dire que nous avons une "vie privé" nous sommes les sujets de sa majesté et n'avons presque plus aucun secret pour l'élite.Grâce à internet et au satellite tout ce que nous faisons,écrivons,disons et éplucher,stocker dans des serveurs bref ...

La liberté n'est-elle qu'une illusion " Se sentir libre n'est pas être libre",notre conscience nous donne ce sentiment mais aujourd'hui nous sommes scrutés comme des fourmis.La véritable liberté passe par la connaissance des causes qui nous font agir et on doit donc penser la liberté en termes de libération.

Tag(s) : #planete

Partager cet article

Repost 0